Voyager en avion avec un enfant

Ahlala l’angoisse pour beaucoup de parents qui se prépare à voyager en avion avec un enfant commencent bien souvent avant même d’arriver à l’aéroport. Préparer les valises, les passeports, les réservations, l’organisation pour voir qui peut nous amener à l’aéroport, à quelle heure s’y rendre et j’en passe… tout cela concocte un merveilleux cocktail explosif bourré de stress… Et le pire c’est que nous ne sommes pas encore arrivés à l’aéroport, car une fois là-bas, il faut gérer les enfants, réussir à les faire patienter dans le calme, et surtout affronter les regards des autres voyageurs paniqués lorsqu’ils vous voient arriver dans l’avion avec un ou plusieurs enfant en bas âge. Ca sent le vécu hein? En même temps, on ne peut pas reprocher aux gens qui doivent rester assis plusieures heures dans une espace confiné, de se demander comment va se passer le voyage avec un enfant qui va brailler (oui c’est comme ça qu’ils le perçoivent) tout le long.

Et si tout ça pouvait être évité…

Premièrement évitons de trop stresser car vous le savez, nos enfants sont des éponges à émotions et vous allez inconsciement leur transmettre votre angoisse. Et un enfant angoissé aura vite tendance à s’énerver… Donc organisez vos préparatifs au mieux. Si vous sentez que vous serez plus serein si vous vous y prenez à l’avance, faites-le. Vous pouvez vous noter les différentes étapes afin d’être certain de ne rien oublier aussi.

Ce qu’il faut prévoir

Lors de la réservation:

  • Sur les longs courriers beaucoup proposent pour les bébés pesant moins de 10kg et mesurant moins de 70 cm en moyenne ,un berceau, pensez à le réservez . Lors de notre voyage à la Réunion notre fils était un peu plus grand mais ils ont acceptés qu’on l’utilise et il a dormit quasiment tout le long du vol dedans.
  • Privilégiez les vols de nuit pour les longs courriers si possible!!! Et oui plus l’enfant dort, moins vous aurez besoin de deguéner un max d’idées de divertissement.
  • Evitez le plus possible les escales et surtout celles qui durent trop.

A l’aéroport:

  • Habillez votre enfant avec des vêtements confortables et chauds car parfois il peut faire très froid dans un avion (pour les longs vols une couverture et un petit oreiller sont fournis)
  • Arrivé un peu plus tôt car un enfant marche beaucoup plus doucement qu’un adulte et il est important de ne pas commencer le voyage en lui mettant la pression à lui répétez sans cesse “dépêche toi!” ou encore “Allez avance plus vite!”

⇒ Petite astuce personnelle et surtout fun qui vous permettra d’avancer à votre rythme et qui au passage fera passé un bon moment à votre petit bout: levez la poignée de votre valise et installez-le assis à cheval dessus 😉 pour les bébés l’idéal reste le porte bébé ou l’écharpe de portage, vous serez ainsi libres au niveau de vos mains.

  • Changez la couche de votre bébé ou amenez votre enfant aux toilettes avant d’embarquer, cela vous évitera d’avoir à vous lever ou faire lever les voyageurs dès les premières minutes de vol 🙂

Pour l’avion:

  • Prévoir un petit sac appartenant à l’enfant avec quelques jouets (on évite bien sûr ceux qui sont bruyants ou qui fonctionnent à piles), 2-3 petits livres (toutes les occasions sont bonnes pour la lecture et il s’agit en plus d’une activité calme) et ce qui est pour moi le must have: les gommettes. Il existe même des petits cahiers avec des gommettes de différentes fomes qu’il faut placer en fonction des formes dessinées sur les pages.
  • On y ajoute le doudou et la sucette pour ceux qui la prennent. Une petite gourde ou biberon/tétée. Il est en effet très important de le lui donner lors du décollage et atterrissage que l’enfant déglutisse afin d’éviter toutes douleurs aux oreilles.
  • Apportez le repas ou/et le goûter (bon à savoir: les restrictions concernant les liquides ne s’appliquent pas pour les bébés ou tout petits. Je vous conseille de mettre dans un sac transparent tout ce qui concerne son repas: lait en poudre (→ à mettre dans un doseur), l’eau pourra vous être fournit mais vous pouvez si vous le souhaitez apportez votre propre eau, compote ou fruits tel que la banane, petits pots (attention dans les avions il n’y pas de micro-ondes donc prévoir de demander à faire réchauffer au bain marie 15 min à l’avance), ou bien repas froid tel qu’un taboulé ou sandwich. Surtout oubliez tout ce qui est trop sucré tel que bonbons ou autre confiseries dans le style car le sucre ne fera qu’exciter et énerver votre enfant. Prévoyer un repas qu’il aime (ce n’est pas le moment de tester des nouveaux aliments), et n’hésitez pas à demander à l’hotesse un bout de pain pour l’aider à patienter.
  • Quelques affaires de rechange juste au cas où un petit accident venait à se produire.
  • Une petite trousse à pharmacie avec le minimum en cas de fièvre ou chute

Bon à savoir : Dès que vous êtes autorisés à vous détacher, n’hésitez pas à aller laisser votre enfant se dégourdir les jambes. Surtout s’il a entre 1 an et 2 ans car il est vraiment très difficile pour lui de rester assis sans bouger plusieures heures.

  • Et mon dernier conseil qui est certainement le plus difficile à appliquer: NE TENEZ PAS COMPTE DES REGARDS DES GENS! Si votre enfant se met à pleurer ne regardez pas les personnes autour de vous car vous allez vous mettre à angoisser et du coup il sera encore plus compliqué pour le calmer.

Vous êtes maintenant prêt pour partir sereinement en vacances! Alors ne vous posez plus de questions! Si vous en avez la possibilité, foncez! Montrez le monde à votre enfant.

Partager l'article :
  •  
    21
    Partages
  • 21
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.