Les neurones miroirs

Qu’est ce que les neurones miroirs?

Vous est-il déjà arrivé de vous mettre à bâiller lorsqu’une personne près de vous vient justement de le faire? Ou bien que fait un bébé lorsque vous lui souriez? En général il vous rendra ce même sourire. Mais savez-vous pourquoi?

Les neurones miroirs sont une catégorie de neurones de notre cerveau qui s’activent lorsqu’on exécute une action ou bien lorsque l’on observe un individu efféctuer cette action. Et oui, aussi fou que cela puisse paraître, notre cerveau s’allume quasiment de la même façon si on agit ou si on regarde faire. Il reproduit ainsi cette action sans pour autant en être l’acteur et ce de manière très préscise.

L’apprentissage par imitation

Vous l’aurez deviné : elles jouent aussi forcément un rôle dans l’apprentissage. Nos enfants nous observent et observent le monde qui les entoure sans cesse et nous pouvons souvent le constater lorsqu’ils jouent. Ils reproduisent bien souvent des scènes du quotidient tous nos gestes, mimiques et même nos mots! C’est aussi ce qui nous fait prendre conscience  qu’il faut faire très attention en leur présence aux mots que nous pouvons employer, ou bien aux attitudes que nous adoptons. (sans oublier les écrans, ne négligez pas une tv restée allumée et ce même s’il vous semble que votre enfant n’y prête pas attention).

Mais le fait de voir et d’entendre ne suffit pas. D’où l’importance de la pratique.

La contagion émotionnelle

Quand nous observons l’émotion chez autrui, nous ressentons cette même émotion ! Si vous êtes agacé il y a alors de fortes chances pour que votre enfant finisse par l’être aussi et vis versa. La personne qui sera la plus expressive émotionnellement deviendra la personne “contagieuse”.
Vous voyez où je veux en venir maintenant ?… 😉

C’est pour cela qu’il ne sert absolument à rien de crier ou de s’énerver après son enfant lorsqu’il fait une crise! Cela ne le calmera pas du tout bien au contraire. Faites en sorte d’aller le voir le plus sereinement possible, les neurones miroirs vont alors jouer leur rôle et n’oubliez pas de faire preuve d’empathie. Mais attention souvenez-vous : nous sommes tout autant émetteurs que récepteurs donc faites en sorte de bien vous concentrez sur vos émotions positives et non les siennes.

 

Partager l'article :
  •  
    15
    Partages
  • 15
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.